FIDADOC

Projection de films documentaires

16 Mai · alhanane2 · No Comments

FIDADOC

Cette année la ville d’Agadir a accueilli la 9ème édition du FIDADOC (Festival International du Documentaire à Agadir). C’est une occasion extraordinaire pour les jeunes Gadiris de découvrir ou de redécouvrir l’art cinématographique documentaire. Un art qui relate la réalité du monde qui nous entoure et qui le moyen d’expression citoyenne par excellence.

 

Comme à l’accoutumée, l’Institution Al Hanane 2 emmène ses élèves à ce rendez-vous cinématographique. Le vendredi 12 Mai 2017, nos jeunes de la 1ère année du collège ont assisté à des projections intéressantes dans la salle de projection de la Municipalité d’Agadir. Ils ont visionné trois films documentaires :

  • « J’existe » de Elhadji Demba – 2016

C’est un film tourné au Sénégal qui relate la vie quotidienne d’une jeune mère de famille avec trois enfants à charge, dans le quartier défavorisé de Guinaw Rail. Cette réalisation est un hymne à la bravoure d’une femme, Ndeye Fall, qui exerce un métier voué aux hommes, vendeuse de charbon de bois, sans jamais baisser les bras.

  • « Fayrouz day of glory » de Fouad Zaari et Hicham Aït Ouguerrab – 2016

C’est l’histoire (réelle) de Fayrouz, une enseignante à l’école primaire dans un douar lointain, au sein des montagnes du Nord marocain. Elle joue également avec sa compagnie de théâtre de rue. À travers ce personnage le film interroge le système éducatif au Maroc et l’art comme instrument puissant de critique envers la société.

  • « Zaatari Djinn » de Catherine Van Campen – 2016

Ce film nous plonge au milieu du désert jordanien, dans le camp de Zaatari qui accueille les réfugiés Syriens. Ce camp est devenu une ville dont la population compte 80% d’enfants. À travers les yeux de quatre d’entre eux, nous ressentons ce que signifie grandir dans ce lieu où il y a très peu de ressources, mais une énorme capacité à rêver : un morceau de papier devient un ballon de foot, deux insectes un zoo…

 

Nos jeunes ont beaucoup apprécié les projections d’autant plus qu’elles reflètent la réalité vécue et relatent des histoires vraies à travers le globe.

 

 

alhanane2